Présence religieuse intercommunautaire

Vie consacrée

La vie religieuse dans une communauté

S’engager dans la vie religieuse, c’est proclamer que l’amour de Dieu comble un cœur humain à lui seul.

Saisis par l’amour du Christ, les religieuses et les religieux choisissent un style de vie qui permet à la grâce de leur baptême de s’épanouir. Une relation nouvelle s’établit par rapport à eux-mêmes, aux personnes et aux choses,  où Dieu est plus important que tout.

Célibat à cause du Royaume des cieux,
Vie de détachement à l’imitation du Christ pauvre,
Disponibilité à tout moment pour l’Évangile,
 

Tels sont les trois vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance que font les religieux et religieuses.

La vie fraternelle communautaire et la vie de prière font partie intégrante de leur Projets de vie. Elles rendent plus visible l’engagement de tous les membres à suivre le Christ et à réaliser ensemble leur mission dans l’Église.

Divers types de familles religieuses sont apparus à travers l’histoire. Ils ont été suscités par la rencontre féconde de dynamismes spirituels et de besoins concrets. Chaque institut a donc une mission originale qu’il met en œuvre d’une façon qui lui est propre: c’est son charisme.

La vie missionnaire

Les missionnaires sont appelés à faire connaître la Bonne Nouvelle au-delà des frontières de leur pays jusqu’aux extrémités du monde. Religieux, religieuses, prêtres ou laïques se retrouvent sur les cinq continents.

Les missionnaires annoncent l’Évangile, soignent les malades, enseignent ou œuvrent dans le domaine socio-économique.

Les missionnaires témoignent du Christ par toute leur vie: adaptation culturelle, disponibilité, esprit de service, ingéniosité, conseils, assistance, accompagnement de toutes sortes.

Les missionnaires travaillent à la mise sur pied et à la croissance de communautés chrétiennes qui continueront à leur tour l’œuvre d’évangélisation.

La vie contemplative

 

Les membres de ces communautés font de toute leur vie une prière. Ils vivent un retrait prophétique au cœur du monde.

Leur mission se réalise dans l’adoration, la louange, l’intercession et la réparation pour le peuple de Dieu.

Le travail de leur main assure leur subsistance. Ils sont comme un ferment dans la pâte et rappellent à toute l’humanité l’absolu de l’Amour.

 

 

La vie religieuse apostolique

Les membres de ces ordres ou congrégations œuvrent dans l’éducation, le monde des loisirs et des arts, auprès des malades, des personnes âgées, des défavorisés. Ils sont parmi les plus engagés dans l’accueil et le service des nécessiteux. La prière et l’étude nourrissent et soutiennent leur action au milieu des hommes et des femmes de leur temps.

Certains exercent le ministère presbytéral ou diaconal selon le mode propre de leur institut. D’autres coopèrent avec les ministres et les membres des communautés chrétiennes, dans les mille et une tâches de la vie quotidienne.


Le Ministère épiscopal et presbytéral

Dans l’Église, les Évêques et leurs coopérateurs, les prêtres, sont au service du peuple de Dieu pour prêcher l’Évangile, rassembler et guider les communautés de croyants dans la prière et la recherche de communion, pour donner le pardon de Dieu et présider l’eucharistie de l’Église.

Successeurs des Apôtres, les Évêques veillent devant Dieu, sur l’Église tout entière.

Appelés et ordonnés par les Évêques, les prêtres rendent visible avec lui le Christ Pasteur.

Ils constituent un don que Dieu fait à son Église pour accompagner les communautés chrétiennes dans leur engagement au cœur du monde, et les aider à cheminer vers la plénitude de la foi, de l’espérance et de la charité.

Pour plus d’informations visitez:

Concernant les prêtres:

Diocèse de Montréal: www.ovdm.org
Diocèse de Québec: www.devenirpretre.org

Concernant les Évêques au Québec: www.eveques.qc.ca

Concernant les Évêques au Canada: www.cccb.ca


Les Instituts séculiers

Les instituts de vie consacrée, aussi appelés instituts séculiers, représentent une nouvelle forme de vie consacrée en Église.

Des hommes et des femmes répondent à un appel particulier du Seigneur en se consacrant spécialement à Dieu. Les membres de ces instituts veulent vivre l’Évangile au milieu du monde contemporain en s’engageant de façon durable et formelle. Par leur présence et leur travail, ces membres contribuent à transformer le monde de l’intérieur à la manière d’un levain, en traduisant les forces vives de l’Évangile dans des faits et gestes quotidiens et en adoptant le plus possible les attitudes de Jésus.

Les membres s’engagent à vivre les vertus évangéliques par les vœux de pauvreté, de chasteté en célibataire et d’obéissance. Par la prière, ils développent leur rapport filial à Dieu.

Les membres vivent normalement en famille, seuls ou en cohabitation selon les formes de vie normale. Laïques pour la plupart, mais également clercs, ces personnes exercent leur profession ou leur métier selon leurs compétences et aptitudes dans les milieux les plus divers.

Cette forme d’engagement, le  plus souvent discret, est reconnue dans l’Église catholique depuis 1947. Aujourd’hui, il y a quelque 180 instituts séculiers regroupant environ 50 000 membres répartis sur tous les continents.

Pour plus d’informations visitez:

La Conférence canadienne des instituts séculiers: www.ccis-ccsi.ca


Les Associations de fidèles

Une association de fidèles, c’est un groupe constitué de fidèles dans le but de développer ensemble quelque aspect de la vie chrétienne.

Une association peut vivre selon l’esprit d’un maître spirituel fondateur d’un institut. Si tel est le cas, l’Institut aidera l’Association à s’imprégner de l’esprit authentique de leur famille. Il est à souligner qu’une association peut être privée ou publique.

  • En ce qui nous concerne, les Associations énumérées dans notre section sont des Associations publiques dont l’érection provient soit :
  •  

Du Saint-Siège;
De la Conférence Épiscopale
De l’Évêque d’un Diocèse.