Goto main content

ENTREVUE

Durant la pandémie, notre directeur François Daoust a contacté différentes personnes consacrées et prêtres pour leur poser des questions sur les changements vécus depuis le début de la crise.
 

Jouberte Charles

Soeur missionnaire du Christ-Roi d'origine haïtienne, la maison-mère est située à Laval et l'administration générale à Montréal

Dans le contexte de l’épidémie, comment vivez-vous la situation?

Cela me fait de la peine de savoir que des personnes meurent du COVID-19. Je suis en communion avec les gens qui souffrent. Écouter la messe du pape me fait beaucoup de bien.
Ce confinement, c’est notre carême. Il ne faut pas oublier : ce n’est pas toujours carême! Nous vivons actuellement notre Passion avec le Christ, et nous ressusciterons avec Lui!

 

Quelle est votre espérance?

Mon espérance, c’est la solidarité que nous vivons et c’est le temps de vivre l’essentiel : l’amour. C’est vraiment l’amour qui est important. C’est aussi de vivre dans la foi : on n’est pas seul, le Christ est avec nous, et bien vivant!


Je sais bien que ce n’est pas Dieu qui nous envoie le coronavirus. Il m’offre plutôt un temps pour me convertir. Dans ma prière, je lui demande la grâce que la maladie apporte du neuf dans le monde et dans ma vie. C’est un temps pour me permettre de me purifier.


J’aimerais faire plus, mais moi-même je ne peux sortir, vivant avec d’autres personnes âgées de plus de 70 ans, je dois rester en confinement pour les protéger.
Dans les grands pays comme le Canada, il y a plus de moyens pour répondre à cette crise. Mais ils sont tout de même tous dépassés par les événements. Je me demande comment les autres pays vont s’en sortir. Je demande au Seigneur de les aider à passer à travers cette pandémie.

 

Quand est-il pour vos sœurs ailleurs dans le monde?

Je pense à nos sœurs en mission dans les pays africains et aux Philippines. Je leur parle souvent. Elles sont confiantes dans le Seigneur, mais elles sont inquiètes également. Il n’y a pas tout ce qu’il faut pour faire face à la pandémie. De plus, la population africaine est un peuple qui vit au jour le jour, il n’y a pas de réserve.

 

Qu’est-ce qui a changé dans votre mission au Québec?

Chez nous à Laval, nos sœurs trouvent cela difficile de rester à la maison. Je pense à sœur Mariette et sœur Claire, qui œuvrent à la pastorale sociale à la paroisse St-Maxime. Je pense aux sœurs qui accompagnent des malades et à une qui accompagne des prisonniers. Mais elles ne peuvent plus sortir à cause de leur âge. Elles vivent cela dans la foi, par amour de soi, mais surtout par amour des autres. Elles voudraient aider les autres, et elles le font en respectant les consignes des autorités pour limiter la propagation du virus.

 

Pour une écoute spirituelle, vous pouvez joindre sœur Jouberte de midi à 16h au 514-607-2575.

 


Les sœurs missionnaires du Christ-Roi

Nous sommes une congrégation missionnaire présente dans 8 pays dans le monde. Fondée au Canada, nous avons pour mission de révéler l’amour du Christ par l’évangélisation. Nous continuons  notre charisme là où nous sommes, tout en accueillant les jeunes qui ont le désir de suivre le Christ et de répondre à leur vocation.
Pour en apprendre plus et lire une page biblique pour notre temps chaque dimanche : www.missionnairescr.org

Centre PRI - Présence Religieuse Intercommunautaire
180, place Juge-Desnoyers, bureau 1003
Laval (Québec) H7G 1A4

info@centrepri.qc.ca
514-271-5659

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 886817196 RR0001

©2021 Centre PRI